castle

 

1. Très bonne entrée en matière avec une intrigue qui nous happe - Le soufflé retombe vite lorsque les mésaventures de Franck Castle se complexifie - La caractérisation des personnages est phagocytée par leur ultraviolence - Guérilla urbaine, fusillade ininterrompue et torture en tout genre affluent - On finit étouffé par un trop plein d’hémoglobine - On ne termine la vision que par égard à la première saison - Triste fin -  Note : 07/20

 

2. L’ Angleterre n’a pas son pareil pour créer des mini-séries de qualité - A contre-courant des thrillers policiers abondants, la série opte pour le clash conjugal - En 5 épisodes, une femme bien sous tout rapport va ouvrir les yeux sur son mari…. - ….et faire imploser son microcosme jusqu’à un dernier épisode qui va très loin dans la vendetta - Pas très original mais les prestations des acteurs et de la mise en scène offrent une certain cachet à la série - Note : 15,5/20

3. Pas du tout une série d’épisodes indépendants comme je l’aurai imaginé - La série creuse un sillon pour trouver l’origine du mal qui sévit dans ce village, narré à de maintes fois dans l’œuvre de Stephen King - Le programme a le mérite de maintenir une tension constante par une ambiance malsaine et des révélations très bien distillées - Un casting impeccable et un épilogue qui épouse les contours du paradoxe dimensionnel cher aux plus aguerris lecteurs de fantastiques - Très bonne surprise au final ! Note : 17,5/20